Le gouvernement annonce un geste sur les cotisations retraites des fonctionnaires

SOCIAL La mesure devrait être inscrite dans la prochaine loi de finances rectificatives et s'appliquer au 1er janvier 2015...

R.L. avec AFP

— 

La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, à Matignon à Paris le 22 avril 2014
La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, à Matignon à Paris le 22 avril 2014 — Thomas Samson AFP

La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a proposé mercredi un allègement dégressif des cotisations retraites des agents touchant entre 1 et 1,5 Smic afin de leur redonner du pouvoir d'achat, a-t-on appris de sources syndicales.

Hausse de 558 euros

La mesure, qui devrait être inscrite dans la prochaine loi de finances rectificatives, devrait s'appliquer au 1er janvier 2015. Elle se traduira par une hausse de 558 euros annuels pour les agents au Smic et sera dégressive jusqu'à 50 euros pour les autres agents concernés. Au total quelque 2,2 millions d'agents devraient en bénéficier, ont précisé les syndicats.

Selon Bernadette Groison (FSU), la mesure «toucherait 100% des catégories C», les plus mal payés, «70% des B», et «20% des A». Elle doit être présentée au Conseil des ministres le 18 juin, les syndicats devant entre temps revoir la ministre le 11 juin.

Pas d'augmentation depuis juillet 2010

Dans un communiqué commun, les syndicats CFDT, CFTC, CGT, FA-FPT, FSU, Solidaires et Unsa soulignent qu'après la mobilisation du 15 mai dernier, qui a réuni des dizaines de milliers d'agents sur les salaires, «le gouvernement a dû faire une proposition, reconnaissant ainsi l'existence d'un problème important de pouvoir d'achat» pour les quelque 5 millions d'agents.

Mais ils soulignent aussitôt ne pas avoir «aujourd'hui les réponses aux questions» qu'ils posent sur la politique salariale et l'emploi public et renouvellent leur demande de discussions sur un dégel du point d'indice, qui sert de base au calcul des salaires et n'a pas été augmenté depuis juillet 2010.