Lutte contre la fraude fiscale: L’État a récupéré 10 milliards d’euros en 2013

IMPOTS L’ensemble du contrôle fiscal a permis, en tout, de détecter pour 18 milliards d’euros de fraude en 2013…

Vincent Vantighem

— 

Le ministère de l'Économie, des finances et du commerce extérieur à Bercy.
Le ministère de l'Économie, des finances et du commerce extérieur à Bercy. — A. GELEBART / 20 MINUTES

C’est une nouvelle que Bercy ne va pas se gêner de dévoiler. Toujours en lutte contre les déficits et à la recherche de la moindre économie possible, le gouvernement se réjouit, ce jeudi matin, d’avoir récupéré en 2013 au moins 10 milliards d’euros grâce à la lutte contre la fraude fiscale.

Selon les premières informations qui ont filtré ce jeudi matin, l’ensemble du contrôle fiscal a permis, en tout, de détecter pour 18 milliards d’euros de fraude en 2013. Mais au total, ce sont 10 milliards qui ont effectivement été encaissés en 2013, soit un milliard de plus qu’en 2012.

>> A Relire: Notre interview de Michel Sapin

Les opérations de contrôle de l’administration fiscale ont entraîné des redressements de 14,3 milliards d’euros auxquels se sont ajoutés 3,7 milliards de pénalités.

Les exilés fiscaux reviennent en force

Et ce n’est pas terminé. Bercy se félicite également de voir son combat contre les exilés fiscaux commencer à porter ses fruits. La cellule mise en place en juin 2013 pour encourager les détenteurs de comptes dissimulés à l’étranger à régulariser leur situation continue de voir les dossiers affluer.

Plus de 23.000 repentis se sont ainsi déjà présentés spontanément pour se mettre en règle. Résultat: l’administration a traité 1.260 dossiers et encaissé 764 millions d’euros. A noter que le montant moyen des avoirs détenus à l’étranger par les repentis est de 900.000 euros.

Interrogé par le Parisien, ce jeudi matin, sur cette question, Michel Sapin, ministre des Finances, estime «qu’en 2016 au plus tard, la question des comptes cachés en Suisse appartiendra au passé»…