Renault en légère baisse de régime

©2006 20 minutes

— 

Des résultats mi-figue mi-raisin. Confronté à un recul de ses ventes, Renault a annoncé hier un bénéfice net en recul de 15 % en 2006. Mais, à 2,8 milliards d'euros, ce chiffre dépasse d'une centaine de millions d'euros les attentes des analystes. Même constat pour les ventes de la marque au losange : elles marquent le pas en France et en Europe (- 4,2 %), mais progressent de 2,3 % hors Europe. Ces chiffres devraient fournir des arguments lors de la négociation salariale qui doit s'ouvrir aujourd'hui dans le groupe. Renault a été « le constructeur généraliste européen le plus profitable » en 2006, estime la CGT, pour qui les syndicats peuvent demander que les salariés ne subissent « aucune perte de pouvoir d'achat ».

E. L.