Logement: Près d'un locataire sur deux a du mal à payer son loyer

BUDGET Selon un sondage réalisé par Sofinco publié ce jeudi...

R.S.

— 

L'encadrement des loyers prévu par le projet de loi Duflot pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) laisse un propriétaire sur deux indifférent, tandis que six locataires sur dix en attendent "un changement", selon un sondage Ipsos paru lundi.
L'encadrement des loyers prévu par le projet de loi Duflot pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) laisse un propriétaire sur deux indifférent, tandis que six locataires sur dix en attendent "un changement", selon un sondage Ipsos paru lundi. — Fred Dufour AFP

Peut-on se loger sans trop se ruiner quand on est locataire? D’après la dernière étude Sofincoscope, publiée jeudi, l’équation est de plus en plus compliquée pour 43 % des Français. Près d’un locataire sur deux déclare avoir du mal à faire face à cette dépense qui représente environ un tiers des revenus des Français (614 euros mensuels en moyenne).

Concernant les propriétaires, 28 % affirment avoir du mal à rembourser leur emprunt. Plus généralement, 42 % des foyers consacrent un quart de leur revenu au logement. Pour y faire face, une majorité (63 %) choisit de rogner sur les dépenses de consommation. D’autres envisagent même d’autres alternatives plus radicales: «18 % des Français envisagent de déménager pour un endroit moins cher, un indice en hausse de 5 points par rapport à 2013», indique l’étude.