La justice valide le projet de reprise de FagorBrandt par Cevital

EMPLOI La justice a homologué les projets de reprise de Cevital...

20 Minutes avec AFP

— 

Manifestation d'employés de FagorBrandt devant le tribunal de Nanterre, le 27 février 2014
Manifestation d'employés de FagorBrandt devant le tribunal de Nanterre, le 27 février 2014 — Thomas Samson AFP

Le tribunal de commerce de Nanterre a homologué les projets de reprise de FagorBrandt par Cevital.

«Le tribunal a ordonné la cession des actifs de FagorBrandt au profit de la société Cevital», a indiqué à l'AFP Laurent Jourdan, l'avocat du groupe algérien. Les deux autres projets concernant la reprise des sites vendéens «sont également acceptés», a-t-il précisé.

Plus de 1.400 emplois sauvés sur 1.800

Il devait se prononcer mardi sur les projets de reprise du fabricant d'électroménager FagorBrandt, qui prévoient le sauvetage de 1.420 emplois sur 1.800, au terme de plusieurs mois d'un feuilleton éprouvant pour les salariés.
Le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, avait exprimé sa «confiance» à la veille de la décision du tribunal, a indiqué à l'AFP son entourage.

Le groupe algérien Cevital propose de reprendre les sites d'Orléans et Vendôme de FagorBrandt, dont la maison-mère espagnole se trouve en faillite.