Le Medef n'a pas trouvé son cheval

©2006 20 minutes

— 

A trois mois du premier tour de la présidentielle, la patronne du Medef n'a pas donné de consigne de vote. « Il faudrait que les candidats nous disent quelle stratégie ils proposent pour avoir plus de croissance. » Si la volonté du candidat UMP, Nicolas Sarkozy, de faire du contrat nouvelles embauches (CNE) le contrat de travail unique va dans le sens du Medef, Laurence Parisot lui reproche de ne pas vouloir éradiquer « l'illusion désastreuse des 35 heures ». La socialiste Ségolène Royal s'est, elle, insurgée hier contre la généralisation du CNE.