Grèce: chômage à 26,7% en janvier, hausse sur un an, baisse sur un mois

© 2014 AFP

— 

Le taux de chômage en Grèce, l'un des plus élevés des pays de la zone euro, a enregistré une nouvelle hausse sur un an en janvier, à 26,7%, mais un recul sur un mois, a indiqué jeudi le service des statistiques grecques (Elstat).

En janvier 2013, le chômage était à 26,5%, a indiqué Elstat.

En revanche, sur un mois, le taux de chômage a enregistré un recul de 0,5 point, puisqu'il était à 27,2% en décembre, selon les données révisées de ce service.

L'autre nouvelle positive est que le taux de chômage des jeunes de moins de 24 ans a baissé sur un an, passant de 60,4% en janvier 2013 à 56,8%.

En janvier, le nombre de chômeurs s'établissait à 1,317 million, tandis que près de 15.000 personnes avaient perdu leur travail par rapport à la même période il y a un an.

Le chômage des femmes reste toujours plus élevé à 30,2% contre 30% il y a un an.

La coalition droite-socialistes du Premier ministre conservateur Antonis Samaras se prévaut d'une stabilisation progressive de l'emploi liée à un assainissement de la situation économique après six années de récession et des politiques d'austérité draconiennes.

Selon les prévisions du budget, le gouvernement table sur une légère baisse du chômage en 2014, après plusieurs années de hausse ininterrompue, à la faveur du retour d'une faible croissance (0,6%).

Et le retour du pays jeudi sur les marchés d'emprunt à moyen terme est «la preuve», selon le gouvernement, de l'amélioration de la situation économique du pays.

Toutefois, les économistes avertissent qu'une baisse significative du taux de chômage n'est pas à attendre avant longtemps.