Gazprom achète l'opérateur gazier du Kirghizstan pour un dollar

© 2014 AFP

— 

Le logo du géant gazier russe Gazprom à Moscou
Le logo du géant gazier russe Gazprom à Moscou — Alexander Nemenov AFP

Le géant russe Gazprom a mis la main jeudi sur l'opérateur public du Kirghizstan pour un dollar symbolique, promettant à la république d'Asie centrale une baisse des prix et des investissements pour développer la production.

L'accord a été signé à Bichkek par le patron du groupe public russe Alexeï Miller et celui de Khirghizgaz, qui va être rebaptisé Gazprom-Kirghizstan, Tourgounbek Koulmourzaev.

En échange, Gazprom reprend à son compte 40 millions de dollars de dette et s'engage à investir dans la modernisation de l'entreprise 20 milliards de roubles sur cinq ans (400 millions d'euros).

«S'il le faut, nous sommes prêts à dépenser plus», a assuré M. Miller qui a également promis que le prix du gaz pour la population serait abaissé.

Ex-république soviétique en Asie centrale, le Kirghizstan importe actuellement la plus grande partie de son gaz, mais le pays dispose de réserves estimées à six milliards de mètres cubes.

«Nous lancerons rapidement les travaux d'exploration», a assuré M. Miller. «Il faut augmenter la production qui actuellement ne dépasse pas 30 millions de mètres cubes» par an.