Free négocie le rachat de la filiale Bouygues Télécom

ECONOMIE Après avoir perdu le duel contre Numericable pour le rachat de SFR, Bouygues envisage de vendre sa filiale, selon «Le Parisien»...

F.V.

— 

Le logo de Free au siège du groupe Iliad à Paris, le 10 mars 2014
Le logo de Free au siège du groupe Iliad à Paris, le 10 mars 2014 — Eric Piermont AFP

Surprise! Free négocierait l’achat de Bouygues Telecom, qui envisage de vendre sa filiale, affirme ce mardi Le Parisien. Les négociations portent sur la vente de toute la filiale télécoms du groupe de BTP, «c’est-à-dire son réseau, ses fréquences mais aussi sa base de 11,2 millions de clients mobile et 1,9 million de clients Internet fixe», détaille le quotidien.

Le montant de la négociation doit encore être fixé

Encore faudra-t-il s’entendre sur le prix. Bouygues souhaite obtenir 8 milliards d'euros, tandis que Free ne veut pas aller au-delà de 5 milliards d'euros.

Le conseil de surveillance de Vivendi a décidé samedi «à l’unanimité» de vendre SFR à Numericable et sa maison-mère Altice, écartant une deuxième fois l’offre concurrente de Bouygues après plusieurs semaines de suspense.

Depuis qu’il a perdu cette bataille pour obtenir SFR, «Bouygues est à genoux, à la fois sonné par l’échec et inquiet des perspectives. L’intérêt de Free est d’aller vite pour payer le moins possible. De son côté, Bouygues, fragilisé, doit gagner du temps pour faire monter sa cote», explique le quotidien.