Opération Phénix : «Les scientifiques rencontrent les mêmes difficultés que les littéraires dans leurs recherches d’emploi»

INTERVIEW Thibault Saguez, coordinateur de l'évènement, qui aura lieu ce mardi, explique pourquoi il s'ouvre cette année aux scientifiques...

Delphine Bancaud

— 

Le forum de 2013 de l'opération Phénix
Le forum de 2013 de l'opération Phénix — Agence Elan

Réconcilier les entreprises avec des diplômés d’université issus de filières généralistes. Depuis 2007, l’opération Phénix y parvient en les mettant en contact. A la clé: des embauches en CDI pour les étudiants de master (ou diplômés depuis moins de deux ans) qui suivent une formation complémentaire avant de prendre leurs fonctions en entreprise.

La huitième édition de cette initiative aura lieu ce mardi à la Cité universitaire de Paris. Initialement destinée aux étudiants de sciences humaines et de lettres, elle s’ouvre cette année aux scientifiques. Thibault Saguez, coordinateur de Phénix explique pourquoi.

Pour quelles raison la huitième édition de Phénix est-elle accessible aux scientifiques?

Parce qu’ils rencontrent les mêmes difficultés que les littéraires dans leurs recherches d’emploi, car ils n’ont pas assez été en contact avec les entreprises pendant leur cursus. C’est pour cela que plusieurs universités scientifiques nous ont sollicités afin que le dispositif soit accessible aux étudiants de mathématiques, de biologie et de physique. Les entreprises participantes ont vu cette ouverture d’un très bon œil car elles vont pouvoir diversifier encore le profil de leurs recrues. Et les scientifiques possèdent des compétences qui sont très précieuses, notamment pour les métiers de la finance. Ils pourront être générateurs d’innovation dans les entreprises et apporter un regard critique différent.

A quels types de postes pourront-ils prétendre?

Cette année, onze entreprises participent à l’opération: Leroy Merlin, HSBC, Helpline, Danone, L’Oréal, la Marine nationale, Axa, Bred, Coca-Cola Entreprise, PwC, Vinci. Elles proposeront 23 types d’emploi (auditeur financier, chargé d’affaires, chef de projet marketing, analyste des risques, acheteur…). Après avoir rencontré les recruteurs sur le forum Phénix ce mardi, les étudiants auront jusqu’au 11 mai à minuit pour postuler. Les candidats retenus seront recrutés en CDI et démarreront leur contrat à l’automne. Ils seront formés en alternance avec au programme, 350 heures dédiées à l’environnement économique et à la vie des entreprises, ainsi que des périodes d’immersion en entreprise.

Sont-ils assurés de réussir leur intégration?

Presque, car les cas d’échecs sont rares. En sept éditions, 180 recrutements ont ainsi eu lieu.