Transport Keolis et le métro de Shanghai vont créer à Lyon un centre de formation pour les cadres

ECONOMIE En visite à Lyon, le président de la République chinois a officialisé le partenariat...

A Lyon, Elisa Riberry

— 

Google map de Lyon.
Google map de Lyon. — DR

Des MBA en management et ingénierie du tram bientôt décernés à Lyon à des cadres chinois. À l’occasion de la visite du président de la République populaire de Chine Xi Jinping, Keolis, opérateur mondial du transport public, et Shentong Metro Group cadres, société du métro de Shanghai, ont annoncé mardi leur volonté de créer dès début 2015 dans le Grand Lyon un centre de formation et de compétences aux métiers du tram.

La création de cette école, dédiée aux managers chinois, s’inscrit dans le cadre d’une coopération officialisée récemment entre les deux opérateurs qui s’apprêtent à créer en mai une co-entreprise, baptisée Shanghai Keolis Métro. Basée dans la mégapole chinoise, cette société aura pour objectif d’«opérer des lignes de métros automatiques et de trams en Asie du Sud, dans l’Océan Indien, et en Afrique», a précisé mardi le président du groupe Keolis Jean-Pierre Farandou.

Une formation essentielle

Les acteurs du transport public comptent s’appuyer sur leurs compétences complémentaires pour gagner des appels d’offres et exploiter en commun des réseaux urbains à l’international. Pour Keolis et Shentong Metro Group, l’un des éléments clés d’une coopération réussie sera la formation des cadres appelés à exploiter ces réseaux.

Chaque année, une vingtaine d’entre eux devrait être accueillie à l’école du tram qui devrait être implantée au centre de maintenance de trams de Saint-Priest. «Toute la dimension technique du tram leur sera enseignée ainsi que la gestion liée aux contrats d’exploitation», précise Keolis. À terme, l’école pourrait également être amenée à former des traminots chinois.