Italie: Accord pour une entrée de Rosneft au capital de Pirelli

ÉCONOMIE L'objectif de l'opération est de «renforcer le réseau commercial de Pirelli en Russie grâce à la large présence Rosneft sur le territoire»...

B.D. avec AFP

— 

Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé vendredi qu'il allait coopérer avec le chinois CNPC pour extraire des hydrocarbures en Sibérie Orientale, confirmant l'appétit de Pékin pour les ressources russes.
Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé vendredi qu'il allait coopérer avec le chinois CNPC pour extraire des hydrocarbures en Sibérie Orientale, confirmant l'appétit de Pékin pour les ressources russes. — Dmitry Kostyukov AFP

Le groupe russe Rosneft devrait faire indirectement son entrée au capital du fabricant italien de pneus Pirelli, aux termes d'un accord-cadre rendu public ce lundi par ses actionnaires italiens.

L'accord valorise le titre Pirelli à 12 euros par titre, selon un communiqué commun des sociétés italiennes actionnaires Unicredit, Intesa Sanpaolo et Nuove Partecipazioni. Ces dernières détenaient, avec le fonds Clessidra, 26,19% de Pirelli via la société Lauro Sessantuno/Camfin au 8 janvier 2014, selon le site internet de Pirelli.

Rosneft prendra 50% d'un nouveau véhicule d'investissement qui détiendra désormais cette part. Les autres 50% seront répartis entre Nuove Partecipazioni (80%), Unicredit (10%) et Intesa Sanpaolo (10%). Clessidra n'y participera pas. L'objectif de l'opération est de «renforcer le réseau commercial de Pirelli en Russie grâce à la large présence Rosneft sur le territoire». La gouvernance de Pirelli demeurera «inchangée», précise le texte. A la Bourse de Milan, le titre Pirelli reculait de 1,91% à 11,81 euros peu avant 10h.