Equipements électriques: Bientôt des collectes près de chez vous

Céline Boff

— 

Chaque année 400 000 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques sont traitées.
Chaque année 400 000 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques sont traitées. — NICOLAS JOSE / SIPA

Chaque année, un Français se débarrasse d’environ 20kg d’équipements électriques et électroniques (bouilloire, ordinateur, fer à repasser, lave-linge, etc.). En 2013, Eco-systèmes, l’organisme chargé de la collecte et du recyclage de ces déchets, est parvenu à en récupérer 7kg par habitant. C’est bien plus qu’en 2007 –elle en recouvrait à peine 2,5kg- mais depuis deux ans, la collecte stagne.

Et ça ne fait pas les affaires de la France. Car Bruxelles vient de durcir la règle: les pays vont devoir collecter 10kg de déchets par habitants d’ici à 2016 et 15kg en 2019. Autrement dit, «il nous faut doubler le volume de la collecte en cinq ans», lance Christian Brabant, directeur général d’Eco-systèmes.

Une expérimentation à Paris

Pour atteindre cet ambitieux objectif, l’organisme s’est fixé plusieurs pistes. A commencer par la lutte contre le vol d’équipements en déchetterie ou lors de la reprise par les distributeurs. Eco-systèmes souhaite également inciter les consommateurs à ne pas jeter leurs équipements à la poubelle, ni même à les déposer sur les trottoirs, y compris en cas de collecte organisée par la municipalité.

«Car ces appareils disparaissent avant même que les services de la ville ne se déplacent. En général, ils sont désossés et leurs ressources sont pillées, sans avoir été dépolluées. Il ne reste donc plus que les carcasses, que nous ne pouvons pas valoriser. Nous devons donc les incinérer ou les enfouir», détaille Christian Brabant.

D’ailleurs, la priorité pour Eco-systèmes est d’améliorer la collecte dans les villes. Si les habitants des campagnes rapportent chaque année dans les points de collecte 8kg de matériel, ceux des agglomérations en ramènent à peine 2,4kg… Il faut dire qu’il y a un point de collecte pour 100.000 habitants en milieu urbain, contre un pour 7.100 habitants en milieu rural.

Rapprocher la collecte des habitants est donc crucial et une expérimentation est en cours dans le 11e arrondissement de Paris. «Depuis octobre, nous avons organisé dix collectes. Résultat: 1.500 personnes ont apporté pour 17.400 kg d’équipements, soit 11,6 kg par apporteur», révèle Christian Brabant. «Beaucoup de mairies sont preneuses de ce service et nous allons le déployer dans tous les arrondissements cette année.» Avant de l’étendre dans une centaine de villes françaises en 2015. 

Où jeter ses appareils électriques?

Vous pouvez rapporter vos équipements électriques et électroniques en déchetterie ou les déposer dans les meubles verts présents dans 5.500 magasins en France (Fnac, BHV, Ikea, etc.). Sur le site d'Eco-systèmes, vous pouvez savoir, selon le lieu de votre domicile et l’équipement que vous souhaitez jeter, où l’apporter pour qu’il soit recyclé… Ou même réparé, échangé ou donné. Sachez que le recyclage n’est pas vain: «Aujourd’hui, les entreprises spécialisées parviennent à valoriser de 78% à 85% des matériaux d’un appareil», avance Christian Brabant, directeur général d’Eco-systèmes.