La Banque de France laisse inchangée sa prévision de croissance

© 2014 AFP

— 

La facade de la Banque de France, le 29 juin 2013, au siège à Paris
La facade de la Banque de France, le 29 juin 2013, au siège à Paris — Lionel Bonaventure AFP

La produit intérieur brut de la France devrait progresser de 0,2% au premier trimestre 2014, selon une nouvelle estimation publiée lundi par la Banque de France qui confirme une première estimation publiée en février.

Cette prévision repose sur l'enquête mensuelle de la BdF auprès d'un panel de chefs d'entreprise, qui montre que la confiance de ces derniers reste quasi-stable dans l'industrie (99 contre 98 en février) et inchangée dans les services à 99.

Dans le détail, la BdF note que la production industrielle est plus soutenue en février dans pratiquement tous les secteurs en particulier la chimie, l'industrie pharmaceutique et les machines et équipements.

«Les livraisons s'intensifient» et les «carnets de commandes s'étoffent quelque peu» relève encore la BdF qui prévoit que «l'activité devrait progresser légèrement en mars».

Dans les services, «une lègère hausse de l'activité» est également prévue en mars selon les chefs d'entreprise.

En février, l'activité a progressé dans les services informatique et le travail temporaire et les prix sont restés stables.