Florence Legros : «Les régimes spéciaux ne sont pas tenables»

©2006 20 minutes

— 

Florence Legros - Professeur d'économie à Paris-Dauphine.

Peut-on continuer à réformer le régime général en oubliant les régimes spéciaux ?

Comptablement, tout est possible. Aujourd'hui, un fonds spécial compense à l'euro près le surcoût des pensions versées aux salariés des industries électriques et gazières mais aussi de la RATP et de la Banque de France. Mais pour les nouvelles recrues, c'est aux entreprises de régler la note. Pour cela, elles vont devoir augmenter leurs tarifs. Au final, la facture retombe encore sur les contribuables. Ce qui n'est pas tenable sur le long terme.

Alors, comment s'y prendre ?

Il faut opter d'urgence pour une convergence totale avec le régime général. Plus on attendra, plus les montants des pensions des retraités risquent de baisser. Ce serait aberrant que les personnes percevant déjà des petits salaires, touchent encore moins.

Recueilli par S. Laidet