Biocarburants : UFC-Que Choisir veut diviser par 2 l'avantage fiscal

— 

AFP TV
UFC-Que Choisir a demandé de diviser par deux l'avantage fiscal accordé aux producteurs de biocarburants, mercredi lors d'une conférence de presse. Pour l'association de consommateurs, «la défiscalisation de la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers) sur les biocarburants ne profitera pas aux usagers domestiques» mais permettra aux producteurs «de constituer une très forte marge en augmentant leur prix de vente tout en restant compétitif par rapport au prix du carburant fossile».

Aussi l'association demande «de diviser par deux l'avantage fiscal des biocarburants» estimé à 225 millions d'euros en 2006 et 550 millions en 2007 par le ministère de l'Agriculture. De plus, rejoignant les thèses des pétroliers, notamment Total, l'UFC-Que Choisir demande «de moduler la défiscalisation de la TIPP en faveur du biodiesel et à la défaveur de l'éthanol à base de céréales».

Contrairement à la majorité des agriculteurs qui plaident pour les deux filières, l'association des consommateurs regrette qu'il n'est toujours pas envisagé d'importer de l'éthanol de canne à sucre, principalement du Brésil, «qui offre pourtant un bon rendement environnemental et qui permettrait de nettement diminuer le prix payé par le consommateur».

De 1% des carburants vendus en France en 2005, la part des biocarburants est passée à 1,75% en 2006 et doit atteindre 3,5% en 2007. A l'horizon 2010, la production doit être quadruplée par rapport à 2006 pour atteindre 7% des ventes, puis 10% en 2015, selon les plans du gouvernement.