Des soldes proposés au rabais cette année

©2006 20 minutes

— 

Les commerçants pourraient consentir à des rabais jusqu'à 80 % pour les soldes d'hiver qui débutent ce matin dans quatre-vingt-huit départements pour quatre à six semaines. Objectif : se défaire des stocks accumulés au cours d'un automne trop chaud et d'un hiver qui reste doux. Les ventes devraient augmenter de 2 % à 10 % par rapport à 2006, a prévu hier le ministre du Commerce, Renaud Dutreil. Et pour cause, les rayons sont bien remplis. Selon l'Institut français de la mode, les ventes de vêtements ont reculé de 5,7 % en septembre, 2,6 % en octobre avant de se stabiliser en novembre.

Au cours des soldes d'été, les ventes de textile ont grimpé de 6,4 % en août et de 5,3 % en juillet. Les soldes d'hiver et d'été représentent 25 % à 30 % du chiffre d'affaires annuel du secteur. Mais si la météo continue d'être clémente, les commerçants risquent d'avoir encore du mal à écouler les doudounes, manteaux et autres parkas.

Pour éviter les pièges des « faux soldes », l'Institut français de la consommation a rappelé hier que l'ancien prix doit obligatoirement figurer sur l'étiquette, à côté du nouveau, pour permettre la comparaison.

Angeline Benoit (avec AFP)

Cette année, les marchands en ligne attendent aussi ce matin 8 h. L'an dernier, ils avaient été accusés de concurrence déloyale par certains commerçants pour avoir démarré les soldes à minuit.