Carrefour: Des résultats en hausse, notamment tirés par la France

DISTRIBUTION Carrefour en France enregistre sa «meilleure croissance organique depuis 2007»...

B. de V. avec AFP

— 

Un supermarché Carrefour à Villiers-en-Bière, près de Paris
Un supermarché Carrefour à Villiers-en-Bière, près de Paris — Jacques Demarthon AFP

Carrefour confirme sa bonne santé. Le groupe français de grande distribution a publié mercredi des résultats 2013 en progression, tirés notamment par les bonnes performances en Amérique latine et le redressement de la France, qui compensent en partie le repli de l'Europe, toujours affectée par la crise.

Sur l'année écoulée, le bénéfice net publié a progressé de 2,4% (+0,3% hors éléments exceptionnels), à 1,26 milliard d'euros. Le groupe a notamment bénéficié en 2013 des plus-values liées à la renégociation de son partenariat de franchise en Turquie et de la baisse de certaines charges.

«Les clients font leur retour»

Le résultat opérationnel courant (ROC) a progressé de 5,3%, à 2,23 milliards, porté notamment par la poursuite de la croissance en Amérique latine et l'amélioration de la situation en France, principal marché du groupe. Ce chiffre est supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur un ROC à 2,19 milliards. Le groupe s'était déclaré depuis plusieurs mois «confortable» avec cette prévision.

Le PDG Georges Plassat confiant a d'ailleurs affirmé: «L'image prix s'est améliorée, les clients font leur retour, le remodeling des magasins se poursuit.» Il entend continuer le travail en France et mener une réflexion sur le commerce en ligne. «Les premiers effets se feront sentir en septembre».

Le chiffre d'affaires du groupe, déjà publié, a atteint 84,3 milliards d'euros, en baisse de 2,6% sous l'effet de la réduction du périmètre d'activité du groupe, mais en progression de 2,5% en organique (c'est-à-dire hors cessions, change, essence et effet calendaire). 

Sa meilleure année depuis 2007

L'année 2013 a notamment été marquée par la nette amélioration de la situation de Carrefour en France, qui y enregistre sa «meilleure croissance organique depuis 2007», selon Sivignon. «Les plans d'actions» engagés notamment en matière de baisse des prix «produisent leurs effets dans tous les formats», qui voient leur activité s'améliorer, y compris les hypermarché (+0,7%), longtemps en recul.

Le chiffre d'affaires dans l'Hexagone a ainsi progressé de 0,2% (+1,3% en organique), à 39,72 milliards d'euros, et le résultat opérationnel a bondi de 29,9%, à 1,19 milliard. La marge commerciale, qui a bénéficié «d'un meilleur équilibre entre prix fond de rayon, promotions et fidélité», est ressortie à 3,4% contre 2,6% en 2012.

Carrefour a enfin annoncé avoir «consolidé sa structure financière», avec une dette en baisse de 203 millions d'euros, à 4,1 milliards au 31 décembre 2013, et une amélioration de 10% de son ratio d'endettement.

Il a aussi investi 2,2 milliards, soit 44 % de plus qu'en 2012. Un dividende de 0,62 euro par action, payable en numéraire ou en actions, sera proposé lors de l'assemblée générale le 15 avril au titre de 2013, contre 0,58 euro pour 2012.