Le téléphone portable coûte cher pour près d'un Français sur deux

© 2014 AFP

— 

Près de la moitié des Français (48%) juge «élevé» le coût de leur téléphone mobile, contre seulement 15% qui le jugent «bon marché», selon un sondage Ifop pour Sud Ouest Dimanche.

Selon l'étude, 34% des sondés estiment ce prix «assez élevé» et 14% «très élevé», quand environ un tiers (35%) le jugent «correct».

A l'inverse, à peine 15% des personnes interrogées considèrent comme «bon marché» le prix payé pour leur mobile (6% le trouvent «assez bon marché», 9% «très bon marché»).

L'étude pointe encore que 43% déclarent que leur facture de téléphonie mobile a diminué depuis un ou deux ans : 17% affirmant même qu'elle a «beaucoup diminué» et 26% qu'elle a «un peu diminué».

Au contraire, 32% estiment qu'elle a augmenté (8% qu'elle a «beaucoup» augmenté, 24% «un peu» augmenté).

Pour 25% des sondés, elle est en revanche restée stable.

Evoquant «l'effet de la concurrence féroce que les principaux acteurs de la téléphonie mobile continuent de se livrer», l'Ifop relève que 50% des professions libérales/cadres supérieurs et 55% des professions intermédiaires constatent que leur facture a diminué.

«Les effets de cette guerre des prix ont été moins ressentis dans les milieux populaires, au pouvoir d'achat plus contraignant (39% des ouvriers et employés ont perçu une baisse)», souligne encore l'Ifop.

Étude réalisée en ligne, du 26 au 28 février, auprès d'un échantillon représentatif de 1.003 personnes, selon la méthode des quotas.