Ryanair promet des vols pour New York à 10 euros

AVIATION La compagnie low-cost veut casser les prix sur les vols transatlantiques...

A.Ch.

— 

Illustration d'un avion de la compagnie Ryanair, en 2008
Illustration d'un avion de la compagnie Ryanair, en 2008 — BRUNN/ATLAS PHOTOGRAPHY/SIPA

Un jour j’irai à New York avec… 10 euros: Michael O’Leary sait comment mettre du baume au cœur des voyageurs. Le dirigeant de la compagnie aérienne Ryanair a annoncé ce jeudi vouloir opérer des vols entre l’Europe et les Etats-Unis pour moins de 20 euros  l’aller-retour au départ de quatorze villes européennes et à destination d’une douzaine de villes américaines.

Nuance toutefois, tous les sièges ne seront pas au prix le plus bas: «Il y aura un grand nombre de places business ou premium», a précisé Michael O’Leary. Autre détail, de taille: tous les services annexes seront bien évidemment payants. Il faudra ainsi débourser quelques euros de plus pour mettre des bagages en soute, manger un plateau repas ou choisir son siège.

Pour l’instant, il faudra surtout être patient: ces vols ne pourront démarrer que lorsque Ryanair aura des avions adaptés aux vols long-courriers. La compagnie irlandaise ne dispose actuellement que de 300 Boeing moyen-courriers et il lui faudra faire d’importants investissements pour pouvoir traverser l’Atlantique, que Michael O’Leary estime faisables dans les cinq années à venir.