Le plein d'infos avant de mettre du carburant

©2006 20 minutes

— 

Comparer en temps réel et par station les prix à la pompe dans chaque ville ou département. C'est le principe du site Internet www.prix-carburants.gouv.fr, lancé hier par la direction générale de la concurrence. Les 8 000 stations service qui distribuent des quantités significatives des principaux carburant ont l'obligation de transmettre leurs tarifs et de les tenir à jour. Une information plus fine que les prix des groupes pétroliers et des hypermarchés publiés par le ministère de l'Economie sur www.minefi.gouv.fr. Le Nordiste Franck Ibled avait déjà lancé www.carbeo.com dans ce but fin 2005, et revendique 13 000 stations grâce aux automobilistes.

La coopération du secteur pétrolier n'a pas été évidente, ce dernier se plaignant de « la surabondance des règles sur l'information du prix du carburant ». Plus surprenant, les défenseurs des consommateurs ne sont pas enthousiastes non plus. « Est-ce intéressant de faire un détour pour quelques centimes ? », s'interroge la CLCV. Pour l'UFC-Que Choisir, « ce gadget fait croire que les prix sont élévés à cause d'un manque de concurrence alors qu'en réalité les distributeurs ont peu de marge. Il vaut mieux aider les gens à rouler moins. »

Angeline Benoit

Avec 70 000 connexions en six heures, le nouveau site était saturé hier, et toutes les stations n'étaient pas encore recensées. A Grenoble, le litre de sans plomb 95 oscillait entre 1,175 e et 1,203 e.