Wall Street dans le rouge après des indicateurs sans éclat

© 2014 AFP

— 

Wall Street a terminé dans le rouge mercredi, minée par des indicateurs américains sans éclat ne parvenant pas à enthousiasmer les investisseurs avant le très attendu rapport mensuel sur l'emploi vendredi: le Dow Jones a cédé 0,03% et le Nasdaq 0,50%.
Wall Street a terminé dans le rouge mercredi, minée par des indicateurs américains sans éclat ne parvenant pas à enthousiasmer les investisseurs avant le très attendu rapport mensuel sur l'emploi vendredi: le Dow Jones a cédé 0,03% et le Nasdaq 0,50%. — Timothy Clary AFP

Wall Street a terminé dans le rouge mercredi, minée par des indicateurs américains sans éclat ne parvenant pas à enthousiasmer les investisseurs avant le très attendu rapport mensuel sur l'emploi vendredi: le Dow Jones a cédé 0,03% et le Nasdaq 0,50%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones a lâché 5,01 points à 15.440,23 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 19,97 points à 4.011,55 points.

L'indice élargi S&P 500 a cédé 0,20% (- 3,56 points) à 1.751,64 points.

«L'économie est de façon générale en train de se redresser mais on veut des statistiques qui le confirment», «plus de preuves que l'économie peut s'en tirer» sans le soutien de la banque centrale américaine, a souligné William Lynch de Hinsdale Associates.

Or les données du jour se sont révélées plutôt contrastées.

La progression plus forte que prévu de l'activité dans les services aux Etats-Unis en janvier a certes apporté un peu de réconfort.

Mais, selon la société de services informatiques aux entreprises ADP, les créations d'emploi dans le secteur privé ont reculé légèrement plus fortement que prévu aux Etats-Unis en janvier.

Les investisseurs, qui espèrent une embellie sur ce front, attendent désormais avec fébrilité la diffusion vendredi du rapport mensuel officiel sur l'emploi.

«La réaction du marché à ces chiffres sera sans doute particulièrement marquée. En attendant, les investisseurs manquent de conviction», a remarqué Michael James de Wedbush Securities. «Tout ce qui pourra se passer d'ici la publication du rapport sera rapidement laissé aux oubliettes».

Pour Jack Ablin de BMO Private Bank, la nouvelle vague de froid et de neige qui s'est abattue mercredi sur le nord-est des Etats-Unis a aussi alimenté la morosité ambiante. «Il est difficile de savoir ce que sera son impact économique mais il est certain que cela provoque des fermetures, des perturbations».

Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a progressé à 2,667% contre 2,624% mardi soir et celui à 30 ans à 3,6253% contre 3,593% à la précédente clôture.

Nyse Nasdaq