Monaco: Fermeture de l'usine américaine BorgWarner menaçant 200 emplois

SOCIAL Le site pourrait fermer ses portes dans 15 mois et certains salariés pourraient éventuellement intégrer les effectifs d'autres sites BorgWarner en Europe...

avec AFP

— 

Le gouvernement de la principauté de Monaco a confirmé mardi dans un communiqué la fermeture de l'usine de l'équipementier américain BorgWarner installée sur son territoire, qui emploie quelque 200 personnes, soulignant son "incompréhension" face à cette décision.
Le gouvernement de la principauté de Monaco a confirmé mardi dans un communiqué la fermeture de l'usine de l'équipementier américain BorgWarner installée sur son territoire, qui emploie quelque 200 personnes, soulignant son "incompréhension" face à cette décision. — Sebastien Nogier AFP

Le gouvernement de la principauté de Monaco a confirmé mardi dans un communiqué la fermeture de l'usine de l'équipementier américain BorgWarner installée sur son territoire, qui emploie quelque 200 personnes, soulignant son «incompréhension» face à cette décision.

Des représentants du gouvernement ont fait part aux dirigeants de l'usine, reçus lundi, de «leur incompréhension et de leurs regrets quant à la décision de fermeture de l'usine qu'ils ont apprise, après sa notification aux représentants du personnel et à l'Inspection du travail», indique le communiqué.

150 salariés en CDI

La décision de fermeture du site a été «présentée, par les dirigeants de BorgWarner, comme inéluctable», précise le gouvernement qui se dit «prêt à étudier des mesures de soutien afin de maintenir tout ou partie de l'activité en Principauté».

Le site produit notamment des systèmes de transmission pour le secteur automobile. Il emploie quelque 150 salariés en CDI, ainsi qu'une cinquantaine de CDD et d'intérimaires, selon l'Union des syndicats de Monaco (USM).

Contactés par l'AFP, représentants des salariés et direction étaient injoignables dans l'immédiat. Un débrayage et une manifestation du personnel est prévu mercredi entre 13H00 et 15H00 à Fontvieille, quartier de Monaco où se situe l'usine, selon l'USM.

Une baisse de production de 50% en cinq ans

Selon des informations parues dans la presse monégasque, le site pourrait fermer ses portes dans 15 mois et certains salariés pourraient éventuellement intégrer les effectifs d'autres sites BorgWarner en Europe (Tulle en France, ou encore en Italie, en Allemagne, en Pologne).

Pour expliquer cette fermeture d'usine, le directeur et administrateur délégué Philippe Willmann avait indiqué fin janvier au quotidien Monaco-Matin que, bien que le site ait engrangé 1,9 millions d'euros de bénéfice en 2013 (pour un chiffre d'affaires de 64,4 millions d'euros), la direction s'attendait à «une baisse de production de 50% en cinq ans» et à une année 2014 déficitaire.

Présent à Monaco depuis 2006, avec le rachat des lignes de production de l'équipementier américain Eaton, BorgWarner (7,18 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2012) emploie plus de 19.000 personnes à travers le monde, selon son site internet.