Exportations d'armes: Que vend la France au monde?

COMMERCE Tour d'horizon des contrats français, alors que les exportations hexagonales d'armements ont bondi en 2013...

Anne-Laëtitia Beraud

— 

Les avions de combat Rafale et Eurofighter s'affrontent vendredi en un duel sans précédent entre Européens pour équiper l'armée indienne, un contrat crucial de plus de 8 milliards d'euros.
Les avions de combat Rafale et Eurofighter s'affrontent vendredi en un duel sans précédent entre Européens pour équiper l'armée indienne, un contrat crucial de plus de 8 milliards d'euros. — Anne-Christine Poujoulat afp.com

Les exportations françaises d’armements en 2013 ont progressé d’environ 30% par rapport à 2012, a annoncé le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian ce jeudi à Brest. En 2013, les prises de commandes se sont élevées à 6,3 milliards d’euros, contre 4,8 milliards d’euros en 2012. La France redevient quatrième exportateur d’armes mondial, derrière les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la Russie. Comment l’industrie de défense française, qui emploie 165.000 personnes dans le pays, a-t-elle amélioré ses ventes? A qui et que vend la France? Tour d’horizon par 20 Minutes.

A qui vend la France?

Destination récurrente, le Moyen-Orient est la destination privilégiée de l’armement hexagonal, avec 40% du total des exportations. Représentant 28% de ce total, l’Arabie saoudite est le premier client de la France avec 1,8 milliard d’euros de prises de commandes. La rénovation de la flotte saoudienne, seule, compte pour plus de 500 millions d’euros. Singapour et le Maroc représentent les 2e et 3e clients de la France en 2013. En total des exportations, l’Asie du sud représente 16%, l’Afrique du nord 11% et l’Amérique latine 9%. Sur ce continent, la vente de satellites de communication au Brésil représente 300 millions d’euros.

>> Des exportations d’armements contrôlées, à lire ici

Quel est le domaine à plus fort potentiel?

Les exportations dans le domaine des satellites ont été multipliées par quatre par rapport à 2012. Elles constituent 1/8e des 6,3 milliards de prises de commandes. La tendance devrait s’accentuer dans les prochaines années.

>> Le rapport au Parlement 2013 sur les exportations d'armement de la France

Quelles entreprises raflent la mise?

Le fabricant européen de missiles MBDA et Thales, spécialisé dans l’électronique de défense, ont été en 2013 les deux premiers groupes exportateurs, pour 1,5 milliard d’euros chacun pour la seule part française des contrats.

Quelles perspectives pour 2014?

Figure pour cette nouvelle année la vente de deux satellites espions aux Emirats arabes unis. La Défense croise les doigts pour vendre 126 avions de combat Rafale à l’Inde. Si le contrat à 12 milliards d’euros se finalise, il ferait exploser les exportations françaises. Mais rien n’est acquis: jusqu’ici, toutes les négociations pour vendre cet avion de combat, considéré comme cher et complexe, ont échoué. Dernier revers en date: le Brésil, après dix ans de négociations.