Polémique politique autour de la BCE

©2006 20 minutes

— 

La croissance a ralenti dans la zone euro au quatrième trimestre 2005 à 0,3%, contre 0,6% au trimestre précédent, selon une première estimation publiée mardi par l'office européen des statistiques Eurostat.
La croissance a ralenti dans la zone euro au quatrième trimestre 2005 à 0,3%, contre 0,6% au trimestre précédent, selon une première estimation publiée mardi par l'office européen des statistiques Eurostat. — AFP/Infographie

Tir groupé sur la Banque centrale européenne (BCE). Lundi, c'est Nicolas Sarkozy qui l'a accusée de maintenir par « dogme » un euro « si fort qu'il condamne nos exportations ». Au début du mois, Ségolène Royal avait reproché à l'institution de « décider de l'avenir de nos économies » à la place des élus. Une manière de remettre en cause l'indépendance de la BCE.

Quel est le rôle de la BCE ? Elle doit stabiliser les prix dans les douze pays qui ont adopté l'euro. Pour y parvenir, elle fixe le taux d'intérêt directeur de la zone euro. Plus ce taux est élevé, plus l'accès au crédit se complique. Les produits chers trouvent alors moins facilement preneur.

La BCE joue-t-elle contre nos exportations ? L'euro est actuellement fort (1,32 dollar), ce qui rend plus chers les produits français à l'étranger. En augmentant régulièrement son taux directeur, la BCE contribue à cet euro fort. Mais si les exportations françaises souffrent, d'autres pays se portent bien. « L'Allemagne vend à l'étranger des produits à haute valeur ajoutée. Même si les prix montent, les clients restent », résume Jacopo Cimadomo, économiste au Cepii.

Les Etats ont-ils encore un pouvoir économique ? Oui. « Les choix budgétaires d'un Etat peuvent avoir un effet en donnant du pouvoir d'achat ou, à plus long terme, en finançant des secteurs comme la recherche », commente Jacopo Cimadomo. Avis partagé par François Hollande. Le premier secrétaire du PS dénonce « la coupable négligence des gouvernements européens » qui n'actionnent pas tous les leviers possibles.

E. Lederer