Deutsche Bank se retire du processus de fixation des prix de l'or

© 2014 AFP

— 

La première banque allemande Deutsche bank a annoncé vendredi son intention de se retirer du processus de fixation des prix de l'or et de l'argent sur les marchés mondiaux.
La première banque allemande Deutsche bank a annoncé vendredi son intention de se retirer du processus de fixation des prix de l'or et de l'argent sur les marchés mondiaux. — Daniel Roland AFP

La première banque allemande, Deutsche Bank, a annoncé vendredi son intention de se retirer du processus de fixation des prix de l'or et de l'argent sur les marchés mondiaux.

«Deutsche Bank abandonne sa participation au processus de fixation du cours de l'or et de l'argent, suite à la réduction significative de nos activités dans les matières premières», a déclaré la banque dans un communiqué.

«Nous restons pleinement impliqués dans nos activités de métaux précieux», a précisé Deutsche Bank, dont le siège est à Francfort (ouest).

Les prix de l'or et de l'argent établis à Londres servent de référence au reste des marchés liés aux métaux précieux.

Les prix de l'or sont fixés deux fois par jour au cours d'une téléconférence entre cinq banques, à savoir Bank of Nova Scotia, Barclays, HSBC, Deutsche Bank et la Société Générale. Les prix de l'argent sont fixés sur le même modèle par Deutsche Bank, HSBC et Bank of Novia Scotia.

Deutsche Bank avait annoncé début décembre qu'elle réduisait fortement ses activités de trading de matières premières face à une augmentation des contraintes réglementaires dans ce domaine. Une décision impliquant notamment une fermeture de ses bureaux de courtage dans l'énergie, l'agriculture, les métaux de base et le vrac sec.