François Hollande veut «la fin des cotisations familiales» pour les entreprises en 2017

POLITIQUE Cela représente «30 milliards d’euros de charges», a évalué le chef de l’Etat lors de sa conférence de presse...

E.O.

— 

François Hollande lors de la conférence de presse donnée à l'Elysée le 14 janvier 2014.
François Hollande lors de la conférence de presse donnée à l'Elysée le 14 janvier 2014. — ALAIN JOCARD / AFP

Il avait annoncé son «pacte de responsabilité» le 31 décembre, il le définit un peu plus précisément ce 14 janvier. François Hollande a annoncé lors de sa conférence de presse à l’Elysée son objectif «d’ici 2017», «que ce soit la fin des cotisations familiales» pour les entreprises. «Cela représente 30 milliards d'euros de charges», a évalué le chef de l’Etat qui veut ainsi «poursuivre l’allègement du coût du travail».

Le but du «pacte de responsabilité», c’est d’«alléger les charges» pour permettre, en contrepartie «plus d’embauches et plus de dialogue social», a rappelé le Président devant quelque 500 journalistes.

La responsabilité du gouvernement engagée

«Nous n’avons pas encore gagné la bataille de l’emploi», a lancé François Hollande dès le début de sa conférence de presse. Aussi, il faut «aller plus vite, d’aller plus loin, accélérer, approfondir». Le Président a ajouté que le gouvernement engagera sa responsabilité devant l’Assemblée, au sujet de ce pacte de responsabilité.

Le député UMP Sébastien Huyghe a aussitôt critiqué cette fin annoncée des cotisations familiales, y voyant le signe d’un «anti-sarkozysme pathologique».