Livret A: une baisse du taux à 0,75% au 1er février théorique mais peu probable

© 2014 AFP

— 

A person holds a Livret A saving book and banknotes on July 19, 2012 in Lille. AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN
A person holds a Livret A saving book and banknotes on July 19, 2012 in Lille. AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN — Philippe Huguen AFP

Le taux du Livret A devrait théoriquement tomber à un plancher inédit de 0,75% le 1er février, si la formule de son calcul est respectée, mais il est plus probable que son maintien à 1,25% soit finalement décidé.

Elément clé pour fixer la rémunération du placement favori des Français, l'inflation hors tabac n'a atteint que 0,6% en 2013, selon les données publiées mardi par l'Insee.

Or, la formule de calcul du taux du Livret A prévoit que le rendement doit être calculé soit en intégrant à la fois les taux des prêts entre banques (marché interbancaire) et l'inflation, soit en ne retenant que la seule inflation, selon la solution qui offre le meilleur taux, en arrondissant au quart de point le plus proche.

Ainsi calculé, le taux du Livret A devrait descendre à 0,75% mais il reste possible de déroger à la règle.

Si le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, décide d'en faire ainsi, il reviendra alors au ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, de trancher ce que sera la rémunération du Livret A à partir de début février.

La semaine passée, M. Moscovici avait semblé exclure sur RTL toute baisse de ce taux.

«Le gouvernement sera très attentif au pouvoir d'achat des épargnants, compte tenu du fait que nous avons d'ores et déjà, avec 1,25%, atteint un taux bas», avait-il souligné.

Cet été, la formule de calcul aurait dû faire tomber le taux du Livret A à 1% au 1er août contre 1,75% auparavant, mais une dérogation à la règle avait déjà été décidée.

Jamais le taux du Livret A n'a été inférieur à 1,25%.