VIDEO. Goodyear Amiens-Nord: Deux dirigeants séquestrés par des salariés

SOCIAL L'usine de pneus d'Amiens Nord emploie 1.173 personnes...

B. de V. et A.Ch. avec AFP
— 
Devant l'usine Goodyear à Amiens.
Devant l'usine Goodyear à Amiens. — Michel Spingler/AP/SIPA

Deux dirigeants de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord (Somme), menacée de fermeture, étaient séquestrés sur le site du fabricant de pneumatiques depuis 10h30 ce lundi par la CGT et des salariés, a-t-on appris de sources concordantes. Il s'agit du directeur du site et du DRH.

«Là on est dans une salle de réunion, et le directeur et la personne en charge du Point info conseil sont avec nous, ils sont retenus pour le moment», a indiqué à l'AFP Franck Jurek, secrétaire adjoint (CGT) du comité d'entreprise d'Amiens-Nord.

«Nous appelons Arnaud Montebourg à venir»

Le directeur de production  de l'usine, Michel Dheilly, et le DRH de l'usine, Bernard Glesser, sont  retenus «dans le calme» «entre l'usine et les bureaux de la direction»,  dans une salle de réunion dont la porte est bloquée par un imposant  pneu agraire, a rapporté Franck Jurek et comme le montre une photo postée sur le compte Twitter dédié à la cause des salariés.

#goodyear pic.twitter.com/zyr6RJuWhh
— Goodyear amiens nord (@Goodyear_A_N) January 6, 2014

 «Ce n’est pas une séquestration, les deux dirigeants ont leur téléphone portable sur eux», a ajouté le syndicaliste, interrogé par iTélé.«Nous voulons partir dignement, avec le maximum d’argent possible. Nous appelons Arnaud Montebourg à venir et à faire le maximum pour éviter les débordements.» 

«Jusqu'ici tout va vien», ont indiqué les salariés sur Twitter, soulignant que «ce n'est pas de la séquestration, c'est de la négociation».

#goodyear #amiens jusqu'ici tout va bien ;-) pic.twitter.com/3cymrsiRph
— Goodyear amiens nord (@Goodyear_A_N) January 6, 2014