Pourquoi le livret A ne fait plus recette

Mathieu Bruckmüller

— 

Illustration d'un Livret A
Illustration d'un Livret A — APESTEGUY/SIPA

Et de trois. Les retraits sur le livret A ont été supérieurs aux dépôts en novembre, pour le troisième mois de suite, la décollecte nette atteignant 790 millions d'euros, selon des chiffres publiés lundi soir par la Caisse des dépôts. Sur trois mois, la décollecte atteint 3,8 milliards d’euros.

Après un très bon début d'année marqué par un mois de janvier particulièrement bon (collecte nette de 8,21 milliards d'euros), le livret A a marqué le pas à partir de l'été. Il semble depuis pâtir de la baisse de son taux, de 1,75% à 1,25%, intervenue début août, soit le plus bas niveau depuis 50 ans.

Plus d'argent sur les comptes courants

«En contrepartie, les ménages laissent un peu plus d'argent sur les comptes courants, comme en témoignent les résultats du mois d'octobre (+ 3,5 % pour les dépôts à vue). Les dépôts à vue des ménages atteignent 292 milliards d'euros, le  niveau le plus élevé de ces vingt dernières années», souligne Philippe Crevel, secrétaire général du Cercle des épargnants.

«L'autre explication de ce mouvement de décollecte est la nécessité pour les ménages de puiser dans leur épargne pour maintenir leur niveau de consommation», avance l’économiste. L’an dernier, la collecte nette du livret A avait fracassé tous les records à 28,16 milliards d'euros.

Pour Philippe Crevel, la décollecte enregistrée en novembre «sert les intérêts du gouvernement, qui tente par tous les moyens de relancer la consommation». Et ça marche. Selon les données publiées mardi par l’Insee, la consommation des ménages a d’ailleurs progressé de 1,4% le mois dernier du fait de la hausse des dépenses en énergie.

La méforme du livret A fait aussi les affaires de l’assurance-vie. Après une décollecte de 3,4 milliards d’euros en 2012, la collecte nette (dépôts moins retraits) devrait finir 2013 dans le vert: +12 milliards d’euros.

La collecte reste positive sur 2013

Malgré tout, il serait faux de dire que les ménages se détournent massivement du livret A. Sur les onze premiers mois, la collecte nette s'établit à 11,79 milliards d'euros, portant l’encours global à 261,8 milliards d'euros.

Mais l’étoile du livret A va-t-elle encore plus pâlir en 2014? Alors que la hausse des prix n’est plus en France que de 0,7%, son taux pourrait être encore abaissé à 1% au 1er février. En vain, pense Philippe Crevel: «La proximité des élections municipales du mois devrait inciter le gouvernement à attendre le mois d'août pour ajuster éventuellement le taux du Livret A.»

Le LDD vire au rouge

Le mois dernier, le livret de développement durable (LDD) a également connu une décollecte nette, de 280 millions d'euros.