Automobile: Pourquoi les concessionnaires et les constructeurs baissent leurs prix en fin d'année?

CONSOMMATION L'objectif est notamment de dégonfler les stocks après une année difficile...

Bertrand de Volontat

— 

Un concessionnaire automobile à Vélizy en décembre 2010.
Un concessionnaire automobile à Vélizy en décembre 2010. — DURAND FLORENCE/SIPA

En cette fin d’année 2013, les professionnels de l’automobile baissent leurs prix de manière drastique. Des remises de 30% environ pour gonfler les chiffres de fin d’année et réduire les stocks. «Peut-on vraiment parler de braderie, s’interroge, Olivier Lamirault, président du CNPA, Conseil national des professions de l’automobile, contacté par 20 Minutes. Il y a eu des promotions tout au long de cette année qui a été très difficile.» 

Ce mois de décembre pourtant, la publicité réalisée autour des prix cassés est meilleure. «Entre le malus automobile qui augmente sur certains véhicules que les concessionnaires ont en stock et la hausse de la TVA au 1er janvier, l’intérêt commercial est aussi bien pour le professionnel que pour l’automobiliste», poursuit Olivier Lamirault.

Il y a des bonnes affaires

Il semble toutefois que l’impact de ces annonces ne soit qu’en demi-teinte. «Les commandes ne sont pas très dynamiques pour le moment en décembre, mais quelques clients profitent de l’effet d’aubaine pour changer de véhicule», avoue Olivier Lamirault.

Si vous êtes à la recherche dune bonne affaire, «il peut y en avoir», précise le président du CNPA. Peugeot PSA, qui se redresse en France mais continue de souffrir sur le marché européen, recul de 1,2% des immatriculations en novembre- notamment propose un rabais de 7.000 euros sur certains de ces véhicules.  Citroën offre des remises comprises entre 4.160 et 6.360 euros selon les modèles. Ford dévoile une remise de 4.010 euros sur la Fiesta, Seat de 4.400 euros sur l'Ibiza, Fiat de 3.350 euros sur la Punto, ou Skoda de 3.065 euros sur la Fabia.