Euro fort: Louis Gallois attend un «signal» de la BCE

© 2013 AFP

— 

Le commissaire général à l'Investissement Louis Gallois a prévenu jeudi que le niveau actuel de l'euro mettait en danger le début de reprise en Europe et demandé un signal dans ce domaine de la Banque centrale européenne (BCE).
Le commissaire général à l'Investissement Louis Gallois a prévenu jeudi que le niveau actuel de l'euro mettait en danger le début de reprise en Europe et demandé un signal dans ce domaine de la Banque centrale européenne (BCE). — Eric Piermont AFP

Le commissaire général à l'Investissement Louis Gallois a prévenu jeudi que le niveau actuel de l'euro mettait en danger le début de reprise en Europe et demandé un signal dans ce domaine de la Banque centrale européenne (BCE).

«Il souffle une petite brise de reprise en Europe» mais «il y a un danger, c'est le niveau de l'euro», qui est «une préoccupation», a déclaré l'ancien patron français d'EADS et de la SNCF sur l'antenne de la radio RMC.

«L'euro est actuellement à un niveau qui pourrait handicaper cette toute petite reprise qui s'amorce», a-t-il souligné.

«Il faut qu'un signal soit donné dans ce domaine», a-t-il ajouté au lendemain de la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire ses injections de liquidités, un geste a priori positif pour le dollar.

«Je pense que la Banque centrale européenne regarde l'euro actuellement de très près parce qu'il est actuellement cher par rapport à toutes les monnaies dans le monde et c'est un handicap pour l'exportation européenne», estime M. Gallois.

«Je crois qu'il faut que les autorités monétaires se penchent sur ce sujet», a-t-il insisté, rappelant que «les Américains l'ont fait, les Japonais l'ont fait».