Les ministres UE de la Pêche bouclent un accord sur les quotas 2014

© 2013 AFP

— 

Les ministres de la pêche de l'UE ont bouclé mardi, dans un délai record, un accord sur les quotas de capture pour 2014, salué par la Commission européenne et jugé "satisfaisant et équilibré" par la partie française 
Les ministres de la pêche de l'UE ont bouclé mardi, dans un délai record, un accord sur les quotas de capture pour 2014, salué par la Commission européenne et jugé "satisfaisant et équilibré" par la partie française  — Cristina Quicler AFP

Les ministres de la pêche de l'UE ont bouclé mardi, dans un délai record, un accord sur les quotas de capture pour 2014, salué par la Commission européenne et jugé «satisfaisant et équilibré» par la partie française

L'accord a été bouclé «à l'unanimité» à l'issue de négociations entamées lundi, et dont l'issue n'était pas prévue avant mercredi à l'aube, a précisé la présidence lituanienne du Conseil, représentant les Etats, dans un tweet. C'est la première fois depuis 1995 que le marathon annuel sur les quotas dure aussi peu longtemps.

L'accord est «satisfaisant et équilibré» a réagi dans un tweet le ministre français de la Pêche, Frédéric Cuvillier.

Le compromis a pu être dégagé rapidement car la réforme de la politique de pêche, convenue au printemps pour privilégier une gestion durable des ressources halieutiques «porte déjà ses fruits», s'est félicité la Commissaire européenne à la Pêche, Maria Damanaki.

«Les ministres ont bien compris que la durabilité peut payer», a-t-elle jugé, déniant tout recul de la Commission sur ses ambitions de préserver les stocks de poissons.

Le compromis trouvé garantit qu'en 2015, 30 stocks de poissons seront gérés d'une manière assurant le renouvellement de l'espèce, a-t-elle précisé.

Sur les 12 stocks sur lesquels les scientifiques diposent de peu de données, les ministres ont accepté de réduire les quotas comme l'avait demandé la Commission quand la tendance était à la baisse, a-t-elle aussi relevé.