Standard and Poor's relève d'un cran la note de BMW, à «A+»

© 2013 AFP

— 

L'agence de notation Standard & Poor's a confirmé vendredi la note de la dette allemande à "AAA", la meilleure possible, reflétant une économie allemande "très diversifiée et compétitive" et "qui a démontré sa capacité à amortir des chocs" lourds.
L'agence de notation Standard & Poor's a confirmé vendredi la note de la dette allemande à "AAA", la meilleure possible, reflétant une économie allemande "très diversifiée et compétitive" et "qui a démontré sa capacité à amortir des chocs" lourds. — Emmanuel Dunand AFP

L'agence de notation américaine Standard and Poor's a relevé lundi d'un cran la note du constructeur allemand BMW d'un cran à «A+», et l'a assortie d'une perspective stable.

Cette décision reflète une adaptation aux nouveaux critères d'évaluation de l'agence, modifiés le 19 novembre dernier, a précisé S&P dans un communiqué. La dette à long terme de la firme de Munich représente ainsi un risque «minime» pour les investisseurs.

L'agence a également basé sa nouvelle note sur les bons fondamentaux de BMW.

«Notre évaluation reflète la solide capacité du groupe à générer des liquidités et le niveau d'endettement très bas de ses opérations industrielles, qui soutiennent les ratios financiers solides dégagés par la division industrielle», a précisé S&P.

Le constructeur allemand reste exposé aux soubresauts du marché automobile, selon l'agence, mais il reste capable de limiter les dégâts en période de vache maigre, grâce à ces fondamentaux.

S&P prédit également que BMW «devrait être capable de maintenir une marge opérationnelle (»Ebit margin«, ndlr) de 8 à 10% pour sa division automobile», sur les prochaines années.