EADS supprime 5.800 postes, dont 1.000 en France

EMPLOI La direction du groupe d'aéronautique européen a confirmé qu'elle s’apprêtait 5.800 postes sur trois ans...

avec AFP

— 

Le logo EADS à Augsburg en Allemagne.
Le logo EADS à Augsburg en Allemagne. — Clemens Bilan/AP/SIPA

Le géant européen de l'aéronautique EADS a annoncé la suppression de 5.800 emplois sur trois ans dans ses activités «Défense» et «Espace» en Europe. Un chiffre confirmé par la direction du groupe européen. «Nous devons renforcer la compétitivité de nos activités spatiales et de défense, et nous devons le faire maintenant», a déclaré Tom Enders, président exécutif d'EADS, dans un communiqué du groupe. «EADS a présenté (lundi) un plan de réorganisation de sa Division Airbus Defence and Space (Airbus DS) au Comité d'entreprise européen», a précisé la direction.

1.000 postes supprimés en France

Parmi ces suppressions de postes, 1.000 devraient concerner la France, selon le syndicat français FO Métallurgie.

Sur les 5.800 postes supprimés, dans le cadre d'une vaste restructuration liée à une baisse de commandes, 1.300 sont des postes d'intérimaires et 4.500 des emplois à temps plein, a affirmé le syndicat dans un communiqué diffusé sur son site internet.

Une majorité des activités de défense se situe en Allemagne. Seloninformations, le groupe d'aéronautique et de défense s'apprétait à supprimer 8.000 emplois.