La France en quête de compétitivité

©2006 20 minutes

— 

Si l'euro fort n'arrange pas les exportations françaises, il n'explique pas tout. La preuve, soulignent certains économistes, l'Allemagne tire son épingle du jeu. Les entreprises de l'Hexagone, notamment les PME, ont du mal à se vendre. Une analyse confirmée par le premier bilan sur les « pôles de compétitivité », publié hier par le cabinet KPMG. Lancés en 2005, ces labels devaient inciter les groupes spécialisés dans un même produit à s'unir pour peser plus fort. Jusqu'ici, ils ne jouent pas le jeu et ne partagent pas assez leur savoir-faire.

E. L.