De bons indicateurs emmènent Wall Street à de nouveaux sommets

© 2013 AFP

— 

La Bourse de New York a fini en léger repli mardi, la prudence restant de mise à une semaine d'une réunion de la banque centrale américaine cruciale pour l'avenir des aides à l'économie: le Dow Jones a cédé 0,33% et le Nasdaq 0,20%.
La Bourse de New York a fini en léger repli mardi, la prudence restant de mise à une semaine d'une réunion de la banque centrale américaine cruciale pour l'avenir des aides à l'économie: le Dow Jones a cédé 0,33% et le Nasdaq 0,20%. — Spencer Platt Getty

La Bourse de New York a profité mercredi de nouvelles encourageantes sur l'économie américaine et de la bonne forme des valeurs technologiques pour pousser le Dow Jones et le S&P 500 à de nouveaux records.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones a gagné 0,15% (+24,53 points) à 16.097,33 points et le S&P 500, le plus regardé par les investisseurs, 0,25% (+4,48 points) à 1.807,23 points.

Le Nasdaq, à dominante technologique, s'est adjugé 0,67% (+27,00 points) à 4.044,75 points. Il avait terminé mardi au-dessus des 4.000 points pour la première fois depuis l'éclatement de la bulle internet en 2000.

Les indices continuent d'atteindre de nouveaux sommets car les investisseurs «sont persuadés du maintien du soutien de la Fed (la Banque centrale américaine, ndlr) au marché et à l'économie» et ils «pensent que la croissance va s'améliorer en 2014», estime Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management.

Ils ont été d'autant plus encouragés ce mercredi que les chiffres du jour se sont révélés «dans l'ensemble plutôt positifs» et ont «signalé une économie qui se reprend un peu», note Peter Cardillo de Rockwell Global Capital.

Côté emploi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé (-3%) dans le pays pour la semaine close le 23 novembre alors que les spécialistes anticipaient une hausse.

Les chiffres sur le moral des ménages américains publiés par l'Université du Michigan ont aussi surpris positivement les investisseurs en montrant une progression de la confiance des consommateurs.

Les commandes de biens durables ont d'autre part reculé moins qu'attendu en octobre aux Etats-Unis, baissant de 2% par rapport à septembre alors que les analystes craignaient en moyenne un impact plus important de la fermeture partielle des services administratifs fédéraux pendant deux semaines («shutdown») le mois dernier.

L'indice composite des indicateurs économiques, qui regroupe dix indicateurs censés donner une idée de l'évolution de la conjoncture aux Etats-Unis, a de son côté connu une hausse surprise en octobre.

Mais au-delà de ces bonnes nouvelles sur l'économie, l'optimisme des investisseurs a aussi été alimenté par les résultats de Hewlett-Packard, qui est parvenu à dégager un bénéfice annuel malgré des ventes toujours en baisse. Son titre a grimpé de 9,05% à 27,36 dollars.

Dans la foulée du passage par le Nasdaq d'un seuil symbolique, c'est l'ensemble du secteur technologique qui a enregistré une bonne progression, qu'il s'agisse d'Apple (+2,35% à 545,96 dollars), de Twitter (+1,79% à 40,90 dollars) ou de Facebook (+1,31% à 46,49 dollars).

Dans le secteur pharmaceutique, le groupe de pharmacies CVS Caremark s'est apprécié de 1,03% à 66,77 dollars après l'annonce de l'acquisition de la société de soins à domicile Coram, pour environ 2,1 milliards de dollars.

La compagnie US Airways a grappillé 0,63% à 23,96 dollars. Elle a annoncé que sa fusion avec la maison-mère d'American Airlines, AMR, sera finalisée le 9 décembre.

Dans ce marché largement haussier, les compagnies pétrolières, pénalisées par le recul du prix du baril de brut échange à New York le WTI à son plus bas depuis mai, sont restées à la traîne: ExxonMobil a perdu 0,50% à 93,80 dollars, Chevron 0,29% à 122,42 dollars et ConocoPhillips 0,43% à 72,62 dollars.

Les volumes d'échange sont toutefois restés limités à la veille de la fête de Thanksgiving, la Bourse étant fermée jeudi et vendredi après-midi pour l'occasion.

Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 2,736% contre 2,696% mardi soir, et celui à 30 ans à 3,812% contre 3,785%.

Nasdaq Nyse