Les prix du gaz devraient baisser de 0,1% à 0,3% au 1er décembre

ÉNERGIE elon une information du «Figaro», les prix du gaz repartiraient ainsi à la baisse, après une hausse en novembre...

avec AFP

— 

La consommation d'énergie est un sujet de préoccupation important pour les consommateurs français, surtout en raison du coût de l'électricité et du gaz, et près de la moitié d'entre eux se sont moins chauffés pour alléger la facture.
La consommation d'énergie est un sujet de préoccupation important pour les consommateurs français, surtout en raison du coût de l'électricité et du gaz, et près de la moitié d'entre eux se sont moins chauffés pour alléger la facture. — Alain Jocard AFP

Les tarifs réglementés du gaz devraient légèrement diminuer (de 0,1% à 0,3%) au 1er décembre, repartant ainsi à la baisse après une nette hausse en novembre, a indiqué mardi le quotidien Le Figaro sur son site Internet. Interrogé par l'AFP, GDF Suez n'a pas souhaiter commenter ces informations.

«Le consommateur bénéficie de la tendance baissière des prix du pétrole, qui se sont stabilisés au-dessus de la barre des 100 dollars le baril», explique le quotidien. «En incluant le mouvement qui devrait intervenir en décembre, les prix du gaz auront grimpé entre 0,7 et 0,8% depuis le début de l'année», souligne le journal.

Neuf millions de foyers concernés

Ces tarifs concernent les 9 millions de foyers restés fidèles aux tarifs réglementés de l'opérateur historique (et d'une poignée de régies locales), sur un total de 11 millions de ménages français abonnés au gaz.

Au mois de novembre, les prix du gaz avaient augmenté de 0,6% en moyenne, la plus forte majoration depuis le mois de janvier, où la hausse avait atteint 2,4%. Depuis une réforme lancée fin 2012, les tarifs réglementés du gaz naturel sont révisés tous les mois.