EN DIRECT. Chômage des jeunes dans l'UE: «L'inversion de la courbe du chômage est acquise pour les jeunes» en France

B. de V. avec AFP

— 

Angela Merkel et François Hollande lors du sommet européen de Bruxelles le 24 octobre 2013.
Angela Merkel et François Hollande lors du sommet européen de Bruxelles le 24 octobre 2013. — AFP
Ce direct est désormais terminé, merci à tous de l'avoir suivi
19h06: Les objectifs de la garantie pour la jeunesse
Selon un communiqué de presse de l'Elysée, cette «garantie pour la jeunesse» vise à ce que chaque jeune puisse bénéficier de dispositifs lui proposant un emploi de qualité, une formation, un apprentissage ou un stage. Le sens de la « garantie pour la jeunesse » est de ne laisser aucun jeune sans solution, ne pas laisser perdurer de situations individuelles sans travail, sans études ou sans formation. Les partenaires européens s’engagent à mobiliser les moyens prévus et susciter des résultats concrets dans un calendrier resserré de 2 ans (2013-2015).

19h05: «Mis en place dans les deux prochaines années»
François Hollande a également salué à l'issue de la conférence pour l'emploi des jeunes européens à Paris «une mobilisation à la hauteur de l'enjeu» des Etats et institutions de l'UE, indiquant que la Garantie jeunesse serait mise en place dans les deux ans. Pour y parvenir, «Nous avons défini un calendrier» prévoyant notamment «la mise en place de la Garantie jeunesse dans les deux prochaines années», a expliqué le chef de l'Etat français.

18h57: «L'Europe s'est faite contre l'extrêmisme»
Toujours sur la montée des populismes, François Hollande a ajouté que «l'Europe,elle s'est faite contre l'extrêmisme... Je ne laisserai pas les extrêmismes défaire l'Europe».

18h52: «Montrer que l'Europe est une partie de la solution»
Profitant d'une question sur la montée des populismes en Europe, José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne a martelé: «Ne mettons pas tout sur le dos de l'Europe. L'Europe est un grand projet pour la paix», rappelant que l'europe avait reçu le prix Nobel de la Paix l'an dernier il a indiqué qu"«il faut montrer que l'Europe était une partie de la solution»

18h50: Concernant la mise en œuvre de l’initiative pour l’emploi des jeunes en France
Ces moyens seront attribués aux régions dont le taux de chômage des jeunes dépasse 25%. Il s’agit des 13 régions suivantes : Aquitaine, Auvergne, Centre, Champagne-Ardenne, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Guadeloupe, Martinique,Guyane, Réunion, auxquels s’ajoute désormais Mayotte, depuis son entrée sur le territoire européen en 2013. 30 millions d’euros pourront bénéficier dans d’autres régions ou zones infrarégionales connaissant un taux de chômage des jeunes supérieur à 25%.

18h40: «Les insultes déshonorent leurs auteurs»
François Hollande, interrogé sur les manifestations d'hostilité qui l'ont visé ce week-end et sur la politique qu'il conduit malgré son impopularité, a indiqué que, «le seul objectif que je poursuis, c'est l'emploi. Depuis maintenant quatre mois, l'inversion de la courbe du chômage est acquise pour les jeunes. Avec le gouvernement, il faut maintenant l'obtenir pour toute la population» a-t-il précisé avant de poursuivre: «Quant aux insultes proférées, elles déshonorent leurs auteurs.

18h36: Ce que prévoit le budget communautaire
Fonds social européen : 10 Mds €/an au moins sur 2014-2020, dont 7 Mds € pour l’emploi des jeunes sur la base des dernières statistiques disponibles (modernisation des systèmes d’éducation et de formation ; intégration des jeunes sur le marché du travail ; inclusion sociale ; lutte contre le décrochage scolaire ; soutien aux services publics de l’emploi ; soutien à la création d’entreprises) ;
- Initiative pour l’emploi des jeunes : 6 Mds € sur 2ans ;
- ERASMUS+ : 13,1 Mds €, dont 2,2 Mds € pour les apprentis (soit 300 M €/an)

18h31: «Il faut du concret et des résultats vite»
José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, rappelle que ce projet ne «se fera que s'il y a pas un engagements des Etats. C'est un défi fondamental. Il faut du concret et des résultats vite», a-t-il indiqué. Il a également parlé des moyens disponible pour y parvenir, comme le système Erasmus pour apprentis, qui doit permettre d'utiliser pleinement les moyens de l’ « Erasmus des apprentis » pour lever les obstacles à la mobilité.

18h25: «Les projets devraient être adoptés par le parlement»
Martin Schulz, Président du Parlement européen a indiqué que le Parlement européen devrait accepter, la semaine prochaine, les budgets permettant de financer les projets présentés ce mardi, pour lutter contre le chôamges de jeunes.

18h23: Des financements disponibles dès le 1er janvier
18h20: Trois mots sont à retenir selon Hollande
François Hollande a indiqué la nécessité d'une «rapidité» de mise en place, «parce qu'il y a urgence à agir». Le cgef de l'Etat a également appelé à la  «solidarité et la qualité», en proposant des formations qui correspondent à de veritables perspectives».

18h15: François Hollande fixe les priorités pour réduire le chômage des jeunes
La première concerne la formation et l’apprentissage: «chaque jeune doit avoir accès à une éducation de qualité, qui le prépare aux métiers d’avenir.»
La deuxième concerne l’insertion dans l’emploi: «chaque jeune doit pouvoir bénéficier d’une information complète et d’un accompagnement vers le marché du travail»
La troisième vise la création d’entreprise par les jeunes «pour qu' aucun jeune ne doit être découragé de créer son entreprise du fait de procédures trop lourdes ou d’un accès au crédit trop difficile. »

18h14: La conférence vient de commencer
Elle est à suivre en vidéo par ici:


18h05: Un portail Internet européen d'offres d'emploi
Il s'appelle Eures et il est accessible en suivant ce lien.

 
17h53: La carte d'Europe du chômage des jeunes
C'est l'Allemagne qui fait le mieux en matière de chômage des jeunes en Europe. Le taux de chômage des moins de 25 ans y est de 7,2 %. C'est un peu mieux qu'en Autriche où il est de 8,7%. La France, avec un taux à 26,1% est dans le milieu du classement, dont les mauvais élèves sont la Croatie, avec un taux de chômage chez les jeunes de 52,8% ou la Grèce où 57,3% des jeunes sont sans emploi.
>> Pour voir la carte du chômage des jeunes en Europe, c'est par ici

16h: Herman Van Rompuy, Président du Conseil européen participe à la conférence
Au total, vingt-quatre des 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne participent à cette réunion, après celle organisée par Angela Merkel le 3 juillet à Berlin.


 
15h27: Hollande reçoit à l'Elysée de jeunes européens pour ouvrir les discussions sur l'emploi des moins de 25 ans dans l'Union européenne.

La quasi-totalité des dirigeants européens, dont la chancelière allemande Angela Merkel, doivent se retrouver mardi après-midi à Paris à l'invitation de François Hollande pour une nouvelle conférence consacrée à la lutte contre le chômage endémique des jeunes en Europe.

Vingt-quatre des 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne participent à cette réunion, après celle organisée par Angela Merkel le 3 juillet à Berlin.

Sont également présents les présidents du Conseil, de la Commission et du Parlement européens Herman Van Rompuy, José-Manuel Barroso, et Martin Schulz, celui de la Banque européenne d'investissement (BEI) Werner Hoyer ainsi que les chefs des services publics de l'emploi et partenaires sociaux.

Avant la conférence, prévue à 15h00, le ministre du Travail Michel Sapin a réuni ses homologues européens.

Selon les données officielles, en septembre, quelque 5,6 millions de jeunes Européens étaient sans emploi (23,5%), l'Allemagne faisant figure de meilleure élève, avec 7,7% de jeunes au chômage, alors que la France avoisine les 25%. La Grèce et l'Espagne battent quant à elles des records avec des taux supérieurs à 56%.