Airbus: 1.215 commandes de janvier à fin octobre

AERONAUTIQUE Airbus semble pour l'heure devancer son rival Boeing...

avec AFP

— 

Un Airbus A340 à l'aéroport Roissy-CDG, le 20 novembre 2009.
Un Airbus A340 à l'aéroport Roissy-CDG, le 20 novembre 2009. — E.PIERMONT / AFP

L'avionneur européen Airbus a annoncé jeudi avoir enregistré 1.215 commandes nettes de janvier à fin octobre mais il n'a toujours pas vendu de très gros porteur A380 malgré son objectif d'en vendre 25 exemplaires cette année.

Avec ce total, Airbus semble devancer son rival Boeing qui, au 29 octobre, avait accumulé 955 commandes nettes. Le constructeur américain devait publier ultérieurement jeudi son bilan commercial pour octobre. La majorité des commandes engrangées depuis le début de l'année concernent la famille A320 (538 A320 et 462 A321). Et «plus de 40% des ventes de la famille A320 concernent les appareils les plus grands, les A321, confirmant la tendance mondiale pour des avions de plus grande capacité», a commenté l'avionneur.

Le mois d'octobre a notamment été marqué pour Airbus par la commande historique de Japan Airlines de 18 A350-900 et 13 A350-1000, son futur long-courrier en composite, ajoute Airbus. Au total, il a enregistré 153 commandes tous types d'avions confondus lors du mois écoulé.«Airbus poursuit sa solide performance en 2013 avec 153 prises de commandes et 50 livraisons au cours du mois d'octobre, portant le carnet de commandes à un nouveau record dans l'industrie de près de 5.400 appareils, représentant quelque 8 ans de production», a commenté l'avionneur.

286  moyen-courriers A320 livrés

De janvier à fin octobre, il a livré 504 appareils dont une grande majorité de moyen-courriers A320 (286 appareils). Boeing, à fin septembre, avait déjà livré 476 appareils. S'agissant du Super Jumbo A380, deux appareils ont été livrés en octobre, l'un à la compagnie de Dubai Emirates et l'autre à Thai Airways International.

Aucune vente n'a en revanche été enregistrée pour l'Airbis A380. Pour autant, le PDG d'Airbus, Fabrice Brégier avait déclaré la semaine dernière dans le quotidien Les Echos que son objectif de ventes de 25 appareils était pour l'heure inchangé. Le PDG de la société Doric, Mark Lapidus, a depuis déclaré à l'AFP qu'il prévoyait de finaliser le contrat d'achat de 20 Airbus A380 «d'ici la fin de l'année», assurant que les discussions avançaient «normalement».

Doric, spécialiste du financement d'achats d'avions pour le compte des compagnies aériennes, avait signé en juin un protocole d'accord pour l'acquisition de 20 A380 lors du salon aéronautique du Bourget mais le contrat n'a toujours pas été finalisé.