Le Made in France fera-t-il moins vendre à Noël?

M. Go.

— 

Arnaud Montebourg, lors de la condérence environnementale, le 20 septembre 2013.
Arnaud Montebourg, lors de la condérence environnementale, le 20 septembre 2013. — LCHAM/SIPA

Après la mode teintée de patriotisme économique, la lassitude? Une étude OpinionWay pour A little Market est très inquiétante pour les entreprises françaises. Si 65% des sondés affirment qu’ils favoriseront des produits français lors des fêtes de Noël (cadeaux, alimentation), ce résultat est en nette baisse par rapport à 2012 (-8%).

Inquiétudes avant le salon

Les personnes interrogés ne sont sont que 8,2% à exprimer la possibilité de dépenser plus pour acheter français (11 ,4% en 2012). Cette tendance a de quoi préoccuper les professionnels du secteur qui doivent se réunir le week-end prochain Porte de Versailles pour le deuxième salon du Made in France.

Le Parisien/Aujourd’hui en France qui publie cette enquête rappelle que l’idée  d’Arnaud Montebourg de créer des rayons de supermarchés dédiés aux produits en France a été «peu reprise» et qu’il coûte en moyenne 100 à 300 euros de plus aux consommateurs pour consommer exclusivement français tous les mois, selon le Centre d’études prospectives et d’informations internationales.

Méthodologie

Enquête réalisée du 16 au 18 octobre par internet auprès d'un échantillon de 1.028 Français représentif de la population française, selon la méthode des quotas.