20 Minutes : Actualités et infos en direct
POLITIQUEEcotaxe: Le Foll en Bretagne vendredi pour parler du plan d'avenir de la région

Ecotaxe: Le Foll en Bretagne vendredi pour parler du plan d'avenir de la région

POLITIQUELe gouvernement entend construire d'ici la fin de l'année un pacte d'avenir avec les collectivités locales de la région...
Les manifestants breton anti écotaxe se sont rassemblés devant la préfecture à Quimper samedi 2 novembre 2013.
Les manifestants breton anti écotaxe se sont rassemblés devant la préfecture à Quimper samedi 2 novembre 2013. - FRED TANNEAU / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll se rendra vendredi en Bretagne afin de travailler sur le plan d'avenir de la région annoncé dans le cadre de la concertation sur l'écotaxe poids lourds, a-t-il indiqué dimanche.

«J'irai en Bretagne cette semaine, vendredi toute la journée, dans le cadre d'une journée organisée par la Banque publique d'investissement sur les questions de l'agroalimentaire», a déclaré Stéphane Le Foll lors du «Grand Rendez-vous» organisé par iTélé, Europe 1 et Le Monde.

«Je pense que cette journée doit nous permettre, en Bretagne, de travailler aussi sur le plan d'avenir pour la Bretagne, c'est-à-dire à la fois régler les problèmes de manière défensive, ce qu'on connaît en particulier avec l'entreprise Doux, Tilly-Sabco [...] et aussi préparer de manière offensive le redressement de la Bretagne», a-t-il ajouté.

Le volailler Tilly-Sabco a annoncé son intention de suspendre à partir de janvier sa production de poulets pour l'export, qui fait peser une menace sur un millier d'emplois. L'horizon semble en revanche s'éclaircir pour son principal concurrent, Doux, dont le premier client, le groupe saoudien Almunajem, s'est dit prêt à investir au capital de l'entreprise.

Discussion

Selon Stéphane Le Foll, «la suspension (de l'écotaxe) aujourd'hui, c'est l'ouverture d'une discussion pour régler les problèmes qui ont été évoqués, en particulier pour la Bretagne».

«On a suspendu cette écotaxe et on prendra le temps nécessaire de la discussion pour savoir dans quelles conditions on pourrait la remettre en route», a-t-il poursuivi, en rappelant que «l'écotaxe, c'est la capacité qu'on a à faire financer toutes les infrastructures par les utilisateurs des infrastructures routières».

Le gouvernement a annoncé une concertation nationale sur l'écotaxe poids lourds conduite par un trio de ministres comprenant, outre Stéphane Le Foll, Frédéric Cuvillier (Transports) et Guillaume Garot (Agroalimentaire), afin de trouver les «solutions équilibrées» qui permettront sa mise en oeuvre.

Pour la Bretagne, le gouvernement entend construire d'ici la fin de l'année un pacte d'avenir avec les collectivités locales et les acteurs économiques et sociaux de la région.

Sujets liés