L’Europe dans le noir, à cause de l’Allemand EON

Angeline Benoit

— 

Quelque cinq millions de Français ont été privés d'électricité samedi soir, une gigantesque panne qui a affecté toute l'Europe de l'ouest à la suite d'une importante défaillance en Allemagne, faisant passer le continent à deux doigts d'un black out total.
Quelque cinq millions de Français ont été privés d'électricité samedi soir, une gigantesque panne qui a affecté toute l'Europe de l'ouest à la suite d'une importante défaillance en Allemagne, faisant passer le continent à deux doigts d'un black out total. — Fred Dufour AFP/Archives

La lumière pourrait être fait sur la grande panne d’électricité, qui a plongé quelque 10 millions d’Européens dans le noir, le soir du samedi 4 novembre. Cet après midi, le rapport intermédiaire d’enquête de l'Union pour la coordination de transport de l'électricité (UCTE) doit en effet être dévoilé.

Et selon nos informations, c’est le gestionnaire du réseau allemand EON qui devrait être mis en cause. C’est ce qu’a affirmé à 20Minutes une source proche du dossier.

Tout d’abord les règles de sécurité n’ont pas été respectées. C’est une erreur humaine qui est à l’origine du problème. Le gestionnaire du réseau de EON n’a en effet pas réduit la tension qui devenait excessive sur son réseau. «Nous ne savons pas si cette personne avait les moyens techniques d’évaluer le risque» de surchauffe, a affirmé cette source.

Autre problème: un défaut de coordination entre EON et RWE (un autre réseau de transport d’électricité allemand) qui a aggravé la situation.

Et surtout: les engagements commerçiaux pris par les réseaux qui les ont poussé à augmenter la pression sur les lignes, pour satisfaire la demande notamment celle des pays de l'Est, alors qu'ils auraient dû la baisser.

L'UCTE regroupe les réseaux de transport de 23 pays européens. Il doit publier son rapport définitif sur la panne le 28 janvier.

.../... plus d'infos à venir