Starbucks porte plainte contre Starbung pour usurpation de marque

Bertrand de Volontat

— 

Logo Starbucks Coffee.
Logo Starbucks Coffee. — JEWEL SAMAD / AFP

Une marque peut en cacher une autre. Starbucks coffee a récemment découvert qu’à Bangkok, un Thaïlandais avait ouvert son échoppe sous le nom de Starbung Coffee.

Mieux, le patron asiatique a grossièrement imité le logo du plus célèbre réseau américain de cafés. Code couleur vert et blanc, forme identique et un homme faisant un V de la victoire remplaçant la sirène de la franchise au centre. «Mon logo est halal, a une lune et une étoile. Il est vert car c’est la couleur de l’Islam», se justifie le propriétaire et homme d’affaires local, qui vend également t-shirts et autocollants à l’effigie de son commerce.

Le café à un dollar

Le géant a porté plainte, après une demande de retrait du logo formulée il y a plusieurs mois. Il réclame un dédommagement de 9.600 dollars ainsi que des intérêts annuels de 7,5% et une amende 960 dollars par mois jusqu’à la disparition du logo. L’usurpateur refuse mais se dit prêt à céder son affaire pour 100.000 dollars. Une première audience aura lieu le 4 novembre.

Un incident minime pour celui qui génère 13,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2013 et qui veut avant tout éviter que les consommateurs ne croient qu’ils existent un quelconque lien entre les établissements. Le Thaïlandais estime que son café, vendu pour moins d’un dollar, a bien plus de goût que celui de son homologue américain. «J’ai ma propre recette et les touristes anglo-saxons l’adorent», se vante-t-il. Il aura en tous cas réussi son coup de pub. 

Starbucks n'est pas le premier

Selon un rapport de la Commission américaine du commerce international paru en 2012, le vol de marques et la contrefaçon ont coûté 48 milliards de dollars aux Etats-Unis. Et ce n'est pas la seule marque à avoir connu une telle situation. Récemment, Carrefour ou encore Michael Jordan ont rencontré des doubles assez troublants. Le distributeur français est tombé en 2010 au cours d'une étude de marché en Chine sur 160 grandes surfaces arborant son logo, et son som avec sa traduction phonétique «Jialefou», appartenant à la chaîne chinoise Anhui Jiale. Carrefour a demandé à son concurrent de modifier son logo et de lui verser 700.000 euros de dédommagement.

Michael Jordan, la superstar de basket-ball américaine, a déposé une plainte contre la marque de sport chinois Qiaodan -soit le nom du sportif en idéogrammes chinois-, qui a utilisé son nom ainsi qu’une copie du logo «Air Jordan» afin de vendre des équipements sportifs sans sa permission, rapporte le site Jol Press.