Chômage et croissance dans des eaux stagnantes

©2006 20 minutes

— 

Désagréable nouvelle pour Villepin. Le nombre de demandeurs d'emploi a marqué une légère hausse (400 personnes) au mois d'octobre, laissant le taux de chômage inchangé, à 8,8 %. « Il pourrait s'agir d'un retournement de tendance, s'inquiète Nicolas Bouzou, économiste au centre d'études Asteres. L'économie souffre de mauvais résultats sur les exportations. » Une fâcheuse performance qui s'inscrit dans le contexte d'une stagnation de la croissance au troisième trimestre. Confiant dans la reprise de la baisse, le gouvernement a annoncé une hausse de la prime de mobilité pour les chômeurs acceptant un travail à plus de 200 km de leur domicile de 1 500 e à 2 000 e.

E. L.