Quick dément formellement toutes négociations avec Burger King

FAST-FOOD Le restaurateur a mis fin à la rumeur lancée par un article de «Challenges»...

Bertrand de Volontat

— 

Le restaurant Quick dans la zone commerciale de Cap Sud, Avignon, le 25 janvier 2011.
Le restaurant Quick dans la zone commerciale de Cap Sud, Avignon, le 25 janvier 2011. — P. POCHARD / SIPA

«Nous démentons formellement être en négociation de quelque nature que ce soit avec cette société au sujet du rachat du groupe Quick, affirme le fonds Qualium Investissement -filiale de la Caisse des dépôts-, proriétaire des 324 restaurants Quick de l’Hexagone, contacté par 20 Minutes. Il n’y aucune négociation en cours, aucun contact avec Burger King». 

Cette réaction fait suite à une information parue sur le site du magazine Challenges ce mercredi, selon laquelle l’américain Burger King qui s’apprête à revenir en France après 15 ans d’absence, serait en «négociations depuis plusieurs semaines» pour acquérir le géant français de la restauration rapide.

Challenges justifiait cet achat pour concurrencer McDonald’s sur le sol français. «Après il est possible que Burger King soit peut-être intéressé par un achat, poursuit Qualium Investissement. Par ailleurs,nous précisons que Quick devrait réaliser un exercice 2013 historique, tant en matière de chiffre d'affaires que d'EBITDA.»