Boeing abaisse à nouveau sa production de gros porteurs 747-8

© 2013 AFP

— 

La nouvelle compagnie aérienne American Airlines, issue d'une laborieuse fusion avec US Airways et nouveau numéro un mondial, est entrée en Bourse lundi, officialisant ainsi la sortie de faillite d'American deux ans après son dépôt de bilan.
La nouvelle compagnie aérienne American Airlines, issue d'une laborieuse fusion avec US Airways et nouveau numéro un mondial, est entrée en Bourse lundi, officialisant ainsi la sortie de faillite d'American deux ans après son dépôt de bilan. — Saul Loeb AFP

Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé vendredi qu'il allait abaisser sa production de gros porteurs 747-8 pour la seconde fois cette année en raison d'une demande plus faible que prévu.

Le géant aéronautique de Chicago (nord des Etats-Unis) va passer sa production de 1,75 avion par mois à 1,5 appareil à cause «d'une faible demande du marché pour les gros avions de fret et de passagers», d'après un communiqué du groupe.

En avril, Boeing avait déjà diminué la production de l'avion quadri-moteur de deux à 1,75 appareil par mois, pour la même raison.

L'avionneur qui réaffirme toutefois sa «confiance dans le 747-8» et prévoit une demande mondiale pour les gros porteurs sur les 20 prochaines années à 760 unités, évaluées à 280 milliards de dollars.

Le prix catalogue d'un 747-8 est d'environ 357 millions de dollars.

Boeing dit avoir reçu 107 commandes de gros porteurs passagers ou fret à ce jour, 56 ayant déjà été livrées. Depuis le début 2013, Boeing a enregistré 5 commandes nettes de 747 d'après son site internet.

La réduction du taux de production ne devrait pas avoir un gros impact financier, a précisé Boeing.