Vous avez été rétrogradé? «Recentrez votre discours sur vos compétences»

EMPLOI Comme chaque semaine, Gilles Payet, animateur du blog www.questionsdemploi.fr, conseille un internaute dans sa recherche d'emploi...

— 

Paris, le 4 septembre 2013
Gilles PAYET, coach emploi
Paris, le 4 septembre 2013 Gilles PAYET, coach emploi — F. LODI / 20 MINUTES

Cette semaine, Virginie, internaute de 20 Minutes, a récemment vécu une rétrogradation. Elle veut changer de travail mais se demande comment présenter ce passage à vide. Gilles Payet lui donne ses conseils.

>> Découvrez le témoignage de Virginie «J’ai été rétrogradée depuis un mois, comment présenter ça à un recruteur?»

Bonjour Virginie,

Votre parcours ces quatre dernières années était celui d'une secrétaire, assistante, et c'est sous celui-ci que vous devez vous présenter. L'évolution récente n'est pas à préciser. D'une part, parce que vous ne la présenteriez pas à votre avantage. Et d'autre part, car le CV n'est pas le lieu pour évoquer toutes les évolutions de poste. Considérez surtout que cette évolution est temporaire et soyez donc zen sur ce point.

Recentrez surtout votre discours (CV + LM) sur votre champ de compétences. Non pas en citant, comme je le lis souvent, une dizaine (voire plus!) de compétences sur votre CV (elles deviennent illisibles car trop nombreuses et sans hiérarchie) mais en les recentrant sur celles qui comptent pour un recruteur. 

«Parlez de votre valeur ajoutée, vous regagnerez confiance en vous»

Et parmi celles-ci, pour un poste de secrétaire-assistante:

- orthographe impeccable (compétence rare, mettez-la en avant si votre niveau est très bon)

- maîtrise parfaite des logiciels de la suite Office -si possible dans la version 2013- citez en tout cas la version sur laquelle vous travaillez

- aisance sur tout autre logiciel: cela vous ouvrira les postes d'assistanat technique, comptable, commerciaux... 

Et bien sûr, dans les qualités attendues, votre autonomie, votre diplomatie, votre capacité d'organisation et celle à gérer les priorités (voir autres qualités).

En résumé, valorisez votre poste actuel sans évoquer cette dernière évolution temporaire -et parlez de vos compétences, de vos talents, de votre valeur ajoutée, de ce qui fait votre valeur professionnelle. Ce faisant, vous regagnerez confiance en vous. Cela se verra dans votre CV, dans vos lettres et dans votre discours dans les prochains entretiens que vous décrocherez.

Vous essayez et vous me dites?

A bientôt!

Gilles Payet

 

 

>> Vous souhaitez réagir au témoignage de Virginie? Vous voulez faire part de votre expérience, de vos difficultés sur le marché de l’emploi? Vous attendez un conseil sur la marche à suivre? Participez dans les commentaires ci-dessous ou contactez-nous en nous écrivant à reporter-mobile@20minutes.fr. 

Retrouvez sur le blog www.questionsdemploi.fr + de 2000 questions-réponses en accès libre sur la recherche d’emploi et la mobilité professionnelle – Gilles Payet a répondu depuis mai 2008 à + de 12.000 internautes en questionnement sur leur évolution professionnelle.