Automobile: Opel veut accroître sa part de marché en Russie

© 2013 AFP

— 

Le constructeur automobile allemand Opel, propriété du géant américain General Motors, a annoncé vendredi vouloir renforcer sa position sur le marché russe à la faveur d'une réorganisation au sein de GM.
Le constructeur automobile allemand Opel, propriété du géant américain General Motors, a annoncé vendredi vouloir renforcer sa position sur le marché russe à la faveur d'une réorganisation au sein de GM. — Kirill Kudryavtsev AFP

Le constructeur automobile allemand Opel, propriété du géant américain General Motors, a annoncé vendredi vouloir renforcer sa position sur le marché russe à la faveur d'une réorganisation au sein de GM.

A partir de janvier, l'activité de GM en Russie sera gérée par la division européenne du groupe américain, laquelle comprend Opel, et non plus par sa division asiatique dont le siège est à Shanghai. «Cela signifie pour Opel un renforcement de sa position sur le marché russe», souligne la marque à l'éclair dans un communiqué.

«La Russie représente une part importante du marché européen et le troisième marché d'Opel en Europe en terme de ventes», a déclaré Karl-Thomas Neumann, patron d'Opel et président de GM Europe.

«Toutes les prévisions indiquent que la Russie deviendra dans les années qui viennent le plus gros marché européen (...) Nous voulons y faire nettement progresser notre part de marché», a ajouté M. Neumann, cité dans le communiqué.

Opel détient actuellement une part de marché d'environ 3% en Russie, d'après un porte-parole interrogé par l'AFP.

Dans l'Union européenne, sa part de marché est en moyenne de 6,9% depuis le début de l'année, selon les données de l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

Outre Opel, General Motors commercialise également ses marques Chevrolet et Cadillac en Russie.