Économie

Retraites: les syndicats haussent le ton

Les syndicats veulent reprendre la main. Hier, avant que le groupe de travail sur les retraites se réunisse pour la troisième fois, au ministère des Affaires sociales, le secrétaire général de la CGT a averti que « l’écart se creuse » avec le gouvernemen

Les syndicats veulent reprendre la main. Hier, avant que le groupe de travail sur les retraites se réunisse pour la troisième fois, au ministère des Affaires sociales, le secrétaire général de la CGT a averti que « l’écart se creuse » avec le gouvernement. Bernard Thibault propose une mobilisation pour le début du mois d’avril. Lundi, sept syndicats de la fonction publique, excepté la CFDT, avaient fait la même proposition. L’union sacrée de février est loin. Pour la CFDT, « le moment n’est pas venu de mobiliser les salariés ou les agents, puisque les dossiers ne sont pas ouverts ». Et pour les ouvrir, le gouvernement choisit la prudence. « Il faudra un jour aller au-delà de la durée de cotisation de quarante ans », jugeait, hier sur RTL, le ministre des Affaires sociales, François Fillon, mais rien ne presse. Par ailleurs, selon un sondage Sofres publié, hier, dans Le Monde, 71 % des Français approuveraient l’allongement de la durée de cotisation des fonctionnaires, qui est aujourd’hui de 37,5 ans, contre quarante pour le privé. Une réforme plébiscitée par les salariés du privé (81 %), et qui fait son chemin dans le public (55 %).